adncouvL’exposition consacrée à Alexandra David-Néel par le musée Guimet (jusqu’au 22 mai) est comme un retour aux sources pour l’exploratrice, écrivaine et orientaliste. C’est en effet dans ce musée des arts asiatiques qu’est née à la fin du XIXe siècle la vocation de la jeune femme. Dans cette exposition, photos et objets retracent les voyages d’Alexandra, mais aussi, fait notable, des planches de la bande dessinée réalisée par Fred Campoy et Mathieu Blanchot, Une Vie avec Alexandra David-Néel.

La sortie du deuxième tome de la bande dessinée Une Vie avec Alexandra David-Néel, de Fred Campoy et Mathieu Blanchot tombe à pic pour cette exposition où photos (prêtées par la Fondation Alexandra David-Néel située dans sa dernière maison à Digne-les-Bains) et objets se côtoient pour retracer l’épopée d’Alexandra au Tibet. Le musée Guimet en a ainsi profité pour intégrer planches de l’album et kakémonos représentant des détails de cases. L’ensemble formant une très élégante évocation de la période aventureuse de la vie de la grande dame. Dans cette vidéo, Cases d’Histoire revient avec Fred Campoy et Mathieu Blanchot sur leurs albums et l’exposition :

« Alexandra David-Néel : Une aventurière au musée », Musée Guimet, 6 place d’Iéna, Paris – Jusqu’au 22 mai 2017.


 

Pour lire notre chronique du tome 1 de Une Vie avec Alexandra David-Néel, cliquez sur la couverture :

Alexcouv02

Les 5 premières planches de l’album :

Related Articles