visuelcouleurs

Après Astérix chez les Pictes et Le Papyrus de César, les irréductibles Gaulois reviendront en librairie le 19 octobre 2017. Le titre de ce nouvel opus vient d’être dévoilé : Astérix et la Transitalique.

On connaît depuis ce matin le titre de la nouvelle aventure des célèbres héros créés par René Goscinny et Albert Uderzo. Les premiers éléments scénaristiques et visuels d’Astérix et la Transitalique ont été dévoilés dans le cadre de la Foire du livre de jeunesse de Bologne, en Italie. Après Astérix chez les Pictes et Le Papyrus de César, il s’agit du troisième récit signé Jean-Yves Ferri (scénario) et Didier Conrad (dessin).

logo

Dans ce nouvel album, les irréductibles Gaulois se rendent en Italie, dont ils découvrent toute la diversité de populations. Car contrairement à ce que pourrait penser Obélix, les habitants de cette région ne sont pas tous Romains, loin de là. Et certaines anciennes rivalités semblent depuis peu remonter à la surface. « L’Italie ne se résume pas à César, Rome, et son Colisée ! », déclarent Didier Conrad et Jean-Yves Ferri dans un communiqué de presse de leur éditeur. « Nous nous sommes rendus compte qu’il était enfin temps pour Astérix et Obélix de se faire une idée plus précise de ce qu’était vraiment l’Italie ! Ce qui ne doit pas déplaire à Albert Uderzo, dont la famille est originaire de la Vénétie ». Le principe de fonctionnement de l’intrigue n’est en tout cas pas sans rappeler celui du Tour de Gaule d’Astérix, cinquième album de la saga, prépublié dans Pilote en 1963. Quant aux premiers visuels dévoilés par l’éditeur, ils sont plus qu’enthousiasmants. Avec ses décors riches et ses nombreux plans, la grande case représentant Astérix et Obélix à bord d’un char tiré par quatre chevaux révèle un vrai soucis du détail de la part de Didier Conrad. Quant au strip en deux cases, il s’en échappe une certaine sérénité et une authentique maîtrise graphique (plis des couvertures, jeu d’ombres).

carteitalie

Astérix est plus qu’une bande dessinée : c’est une marque. Plus de 370 millions d’albums ont déjà été écoulés dans le monde entier. Chaque nouvelle aventure du célèbre héros est donc un événement dans le monde de l’édition. Astérix et la Transitalique ne fera pas exception. Il sera traduit dans une vingtaine de langues, tandis que son premier tirage atteindra quatre millions d’exemplaires. Le plan de communication de son éditeur – Éditions Albert René, groupe Hachette – répond désormais à un rituel bien établi. Les informations filtrent au compte-gouttes, les rares visuels disponibles font frémir les réseaux sociaux, et l’album n’est finalement consultable qu’au tout dernier moment par les journalistes. Le lancement de la prochaine aventure des irréductibles Gaulois, la 37e, ne déroge pas à la règle et va même plus loin encore. C’est en direct de la Foire du livre de jeunesse de Bologne que le titre du nouvel opus a été dévoilé. Mais, cette fois, l’info a également été transmise au monde entier via un Facebook live. De quoi toucher un public le plus large possible, et surtout les plus jeunes lecteurs.

stripastérix37

L’année 2017 sera particulière pour Astérix puisque seront fêtés les 90 ans de son dessinateur, Albert Uderzo (né le 25 avril 1927), ainsi que le 40e anniversaire de la disparition du scénariste René Goscinny. Au premier semestre paraîtra également une nouvelle édition d’Astérix chez les Belges (sorti en 1979), dernier album signé Goscinny et Uderzo avant la mort du scénariste. Une exposition est pour l’occasion organisée au Centre Belge de la Bande Dessinée, à Bruxelles, du 16 mai au 3 septembre 2017. Une nouvelle attraction sera également inaugurée au Parc Astérix. Baptisée « Pégase Express », elle fera voyager les visiteurs dans la Grèce antique. Précisons qu’Astérix et Obélix seront aussi les mascottes des prochains championnats du monde de hockey sur glace, qui auront lieu en France et en Allemagne en mai.

visuelnoiretblanc

Related Articles