Dobbs : « Avec Nicolas Le Floch, on voit bien qu’il y a deux poids deux mesures entre la plèbe et l’aristocratie. »

L'adaptation d'un roman en bande dessinée est toujours délicate. Et lorsqu'il s'agit des enquêtes de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet dans les dernières décennies du XVIIIe siècle, on peut parler de morceau de bravoure tellement ces récits policiers fourmillent de détails. En 62 pages, Dobbs et Chaiko réussissent le

Révolutions – Quand l’Histoire de France a basculé. Jean-Pierre Pécau présente sa nouvelle série historique

Auteur prolifique, Jean-Pierre Pécau publie une dizaine d'albums chaque année. Connu pour ses séries uchroniques à succès, Jour J ou L'Homme de l'année, il parcourt aussi l'Histoire "vraie" comme dans cette nouvelle collection publiée par les éditions Soleil. Cette série sera courte, 8 ou 10 volumes, elle traitera sous une

Luc Révillon : « Bien qu’ancré dans le trecento, Vasco renvoie aussi à des références contemporaines »

Avec Affaires lombardes, la série Vasco atteint son 29e album et referme un diptyque commencé avec I Pittori. L'occasion pour Vasco de côtoyer le milieu des peintres florentins et de revenir à ses fondamentaux, c'est-à-dire son métier de banquier. L'occasion pour Cases d'Histoire de poser quelques questions à Luc Révillon,

Fabrice Erre : « Le Fil de l’Histoire fait le tour d’un sujet en le problématisant à l’échelle des enfants »

Il a fallu du temps pour que Fabrice Erre arrive à concilier, en même temps, ses deux passions, l’Histoire et la bande dessinée. Ce professeur d’histoire-géographie, docteur en histoire, est un dessinateur de bande dessinée d’humour reconnu depuis une douzaine d’années. Ce n’est pourtant qu’au printemps 2018 qu’il se lance

Frédéric Niffle : « Contrairement aux séries pour enfants, les héros du fil de l’Histoire n’influent pas sur le cours de l’Histoire. »

En 2008, Frédéric Niffle est rédacteur en chef du journal Spirou et il invente des pages éducatives sur la science et la nature. Il manque une série historique mais aucun projet ne répond à son exigence de divertissement sérieux et documenté. 10 ans après, Lewis Trondheim lui souffle la bonne

Alessia Trivellone : « Réaliser une BD permet à mes étudiants de Master de vulgariser l’Histoire médiévale »

Alessia Trivellone est Maître de conférences en Histoire médiévale à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 et responsable du Groupement d’Intérêt Scientifique « Hérésie, Pouvoirs et Sociétés » (HéPos). Elle propose à ses étudiants de Master 1 et 2 divers ateliers pour alimenter la réflexion sur la vulgarisation de l'Histoire médiévale. L'année

Didier Quella-Guyot (2/2) : « Les brassages qu’ont provoqués les colonisations, les idéologies qu’elles ont tenté d’imposer, les résistances qu’elles ont suscitées, tout cela m’intéresse. »

Seconde partie de l'interview du scénariste Didier Quella-Guyot, avec cette fois un focus particulier sur L'Ile aux remords et la représentation des nombreux bagnes administrés par la France, dont ne restent que ceux de Guyane dans l'imaginaire collectif. L'occasion d'aborder en filigrane la question de la colonisation. Pour lire la

Didier Quella-Guyot (1/2) : « Ce qui m’intéresse, c’est d’ajouter un récit personnel à quelque chose qui ne m’appartient pas. »

Le scénariste Didier Quella-Guyot excelle à présenter des facettes de la Première Guerre mondiale méconnues ; des affrontements en Polynésie dans Papeete, 1914 à la vie d’une communauté de femmes, isolée sur une île bretonne, perturbée par la présence d’un facteur réformé dans Facteur pour femmes ou à l’utilisation des chiens

A la recherche de Lavalette, un communard inconnu

Les éditions Delcourt viennent de publier un incroyable album de bande dessinée réalisé à partir d'images historiques et de textes de l'époque de la Commune de Paris (1871). Raphaël Meyssan, auteur de cet ovni éditorial, entre livre expérimental, enquête policière et récit historique très documenté, nous donne les clés pour

Plus près de toi, de Kris et Fournier. 1940 en Bretagne : prêtre, tirailleur et amoureux !

Jean-Claude Fournier n'avait jamais dessiné la guerre, mais comment faire autrement quand on décide de travailler avec Kris. Délaissant, dans le tome 1, le côté trop sombre de la guerre, les deux compères proposent une histoire qui fait la part belle aux sentiments humains. Mais comme le dit Fournier, "de

Top