MeauxcouvSamedi 13 mai, de 14h à 18h, auront lieu les 2èmes Rencontres BD de Meaux, dans les salles du musée de la Grande Guerre meldois (oui, c’est le terme consacré). Un salon organisé en partenariat avec Cases d’Histoire, qui mettra en lumière les bandes dessinées en lien avec la Première Guerre mondiale. Panorama d’un programme copieux qui mêle séances de dédicace, atelier, visites guidées et projection, dans un lieu superbe, gratuit pour l’occasion.

Si vous n’avez pas encore prévu ce que vous ferez le samedi 13 mai après-midi, cet article va vous intéresser. Les 2èmes Rencontres BD de Meaux ont en effet de quoi séduire amateurs de bande dessinée, passionnés d’Histoire, familles et curieux en tout genre. Ce rendez-vous dans le plus grand musée d’Europe consacré à la Guerre de 14-18, dont la remarquable collection permanente est issue en grande partie de celle de Jean-Pierre Verney, coscénariste et conseiller scientifique de Jacques Tardi, souligne le lien fort entre Histoire, premier conflit mondial et bande dessinée. En plus de donner la possibilité de visiter gratuitement ce lieu unique, les Rencontres BD de Meaux proposent ainsi un certain nombre d’animations autour du 9e art.

Le fil rouge de l’après-midi sera bien évidemment les séances de dédicaces, situées dans la nef centrale du musée, entre tranchées reconstituées, chars, avions, véhicules en tout genre, et mannequins en uniforme. Un endroit spectaculaire où les auteurs dédicaceront leurs albums. Ce 13 mai seront présents :

Kris, pour Notre Amérique

Meaux01

Anne Teuf, pour Finnele T1 et 2

Lionel Chouin, pour Jean-Corentin Carré, l’enfant soldat

Attila Futaki, pour Hypnos

Meaux06

Eric Arnoux, pour L’Aviateur T1

Meaux07

Tempoe, pour Demba Diop, un tirailleur sénégalais dans la Grande Guerre

Meaux08

Outre les dédicaces, le public aura l’occasion, tout au long de l’après-midi, d’assister à des présentations d’une vingtaine de minutes des albums, dans les espaces du musée qui sont abordés dans leurs pages. Une manière ludique et originale de découvrir à la fois les œuvres et le musée.

Une exposition de planches originales de Demba Diop, un tirailleur sénégalais dans la Grande Guerre, mettra un coup de projecteur sur le rôle des troupes coloniales dans le conflit mondial.

Pour le jeune public, un atelier de dessin sera animé tout l’après-midi par Claude Müller avec l’objectif final de réaliser une fresque sur le thème « Dessine-moi un cheval de guerre ».

Enfin, à partir de 18h, sera organisée la projection du documentaire Là où poussent les coquelicots, de Vincent Marie. Un film qui Jacques TardiHenrik RehrKris & MaëlDavid VandermeulenJoe SaccoCharlie AdlardRobbie Morrison et Delphine Priet-Mahéo, présenté ainsi par son auteur :  » D’où viennent les images de la Première Guerre mondiale qui hantent notre imaginaire ? Voir la Première Guerre mondiale, ne plus se contenter de la raconter, mais la montrer et l’incarner : voilà ce que propose aujourd’hui la bande dessinée. En interrogeant l’archive et l’histoire, les dessinateurs ressuscitent la Grande Guerre dans notre imaginaire.  »

Et évidemment, pendant tout ce temps, l’intégralité du musée est ouverte au public gratuitement.


« 2èmes Rencontres BD de Meaux », Musée de la Grande Guerre, Rue Lazare Ponticelli, 77100 Meaux, 14h à 18h, entrée libre et gratuite

 

Tags:

Related Articles