Aviation

airborne44couvLe 16 décembre 1944, Hitler tente et va perdre son dernier coup de poker. Il lance dans les Ardennes belges une offensive blindée sur le modèle de celle de 1940 qui a abouti à la prise de Dunkerque et l’évacuation britannique. C’est le port d’Anvers cette fois l’objectif. Le but : négocier une paix séparée avec les Américains. Avec le dernier tome de Airborne 44 de Philippe Jarbinet, on est près de Bastogne, de laquelle le commandant des GI’s assiégés répondra « Nuts ! » (des noix ou, plus trivial, allez vous faire voir) aux Allemands qui lui demandent de se rendre. Le 24 janvier 1945, la Wehrmacht est repoussée au delà de sa ligne de départ. (suite…)

déc 02, 2015

AngelWings2couv

Après les As de 14-18 dans Le Pilote à l’Edelweiss, Yann et Romain Hugault sont revenus à leurs premiers amours, l’aviation pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans le tome 2 de Angel Wings, on rejoint le front de Birmanie en 1944 où le 89th Fighter Squadron se bat contre les Japonais. Pour cet épisode moins connu que celui des fameux Tigres Volants de Chennault ou des Corsairs de « Pappy » Boyington, Yann a ajouté en prime un bel hommage aux pilotes convoyeuses de l’air américaines, les WASP, qui n’auront pas droit après la guerre à la reconnaissance à laquelle leur courage et leur abnégation leur permettaient de prétendre. (suite…)

nov 25, 2015
album-cover-large-26215
Cliquer sur l’image pour lire le début de l’album

L’aventure continue pour Johnny. Après s’être sauvé d’un naufrage en mer Baltique par un décollage acrobatique à bord d’un avion épave, Johnny est devenu le leader d’une escadrille soviétique engagée contre l’armée allemande qui avance en URSS. C’est l’occasion pour le bagarreur de larguer son passé et de s’adonner à sa passion des combats aériens. Ses coéquipiers sont des as mais des forts en gueule solidaires et durs au mal. En plus des Allemands, Johnny et ses copains sont en butte à l’animosité des cadres de parti communiste qui ne supportent pas leur liberté de ton et de vie. Tout devait se régler dans le ciel au dessus de Leningrad en flamme mais le destin n’a pas l’intention de lâcher Johnny…

Johnny Red, l’envol du faucon. Tom Tully (scénario), Joe Colquhoun (Dessin). Editions Delirium. 128 pages, 22 euros.

juil 02, 2015