Martin

jamaiscouvAprès le récit de la jeunesse de son père*, ancré au cœur d’un conflit colonial hispano-marocain à la fin des années 1950, Jaime Martin extrait une nouvelle pépite de son histoire familiale. Dans Jamais je n’aurai 20 ans, il nous dévoile les souvenirs les plus marquants de ses grands-parents maternels. Au fil des pages, il raconte comment sa grand-mère Isabel, proche de la mouvance anarchiste, et son grand-père Jaime, engagé dans l’armée républicaine, ont perdu la guerre civile, puis comment ils traversent les quarante années de la dictature franquiste en développant deux activités originales : la contrebande et la valorisation des déchets récoltés dans les poubelles barcelonaises. (suite…)

oct 20, 2016