sciences

Un nouvel album a été soumis au jugement de Florian Besson, historien médiéviste à l’Université Paris-Sorbonne : le Stupor Mundi de Néjib, sorti il y a peu chez Gallimard. Sous un dessin épuré que rehaussent de simples aplats de couleur, Néjib y met en scène un savant arabe, Hannibal Qassim el Battouti, venant se mettre au service de l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen. Derrière les expériences d’optique du savant, se jouent rien de moins que l’invention des techniques à l’origine de la photographie et l’explication d’un des grands mystères de la chrétienté… Un récit haletant qui, de plus, repose sur de sérieuses recherches historiques.

(suite…)

oct 24, 2016