Uncategorized

Pirates de barataria couvEn 1812, pour des raisons électoralistes, le président américain Madison déclare la guerre à l’Angleterre, qui, quant à elle, ramènerait bien dans son giron ses treize ex-colonies. 1814 pourrait s’achever en apothéose pour les Anglais : après leur raid victorieux sur Washington en août, ils s’apprêtent à écraser les troupes américaines à la Nouvelle Orléans en décembre. C’est l’occasion pour Marc Bourgne et Franck Bonnet de rappeler le rôle éminent joué par le corsaire Jean Lafitte lors de cette bataille, et d’esquisser un rôle pour le pire ennemi des Anglais, exilé sur l’île d’Elbe … (suite…)

avr 20, 2015