Author Archives Jean-Laurent Truc

7frèrescouvQui est le traître ? Qui a livré à la Gestapo en 1943 à Paris les résistants du réseau franc-maçon de La Rose silencieuse ? En 1951, les survivants reçoivent une lettre qui les convie à des retrouvailles. Quel frère a pu accepter de renoncer à ses vœux de solidarité pour ses compagnons de loge en les dénonçant ? C’est Didier Convard, spécialiste – et pour cause * – de la franc-maçonnerie qui signe le scénario de Sept Frères avec Jean-Christophe Camus. Longtemps restée repliée sur elle-même et sujet prisé des hebdomadaires, la franc-maçonnerie a ouvert ses portes aux non initiés. (suite…)

mar 11, 2016

AmourscouvLe 20 juillet 1944, une bombe explose dans la salle de conférence du Repaire du loup en Prusse oriental à Rastenburg. La cible ? Adolf Hitler. La serviette qui contient les explosifs a été glissée sous la table par le colonel Von Stauffenberg, bras armé de ce dernier complot contre Hitler. Un officier déplace la serviette parce qu’elle le gêne et sauve la vie au maître du Reich. L’opération Walkyrie, nom de code du complot, a échoué. Telle est la toile de fond du tome 7 d’Amours fragiles où on retrouve Martin, jeune officier allemand amoureux d’une compatriote israélite, que l’on suit depuis 1938, de la France au front de l’Est, mêlé de très près à l’opération Walkyrie.
(suite…)

déc 21, 2015

airborne44couvLe 16 décembre 1944, Hitler tente et va perdre son dernier coup de poker. Il lance dans les Ardennes belges une offensive blindée sur le modèle de celle de 1940 qui a abouti à la prise de Dunkerque et l’évacuation britannique. C’est le port d’Anvers cette fois l’objectif. Le but : négocier une paix séparée avec les Américains. Avec le dernier tome de Airborne 44 de Philippe Jarbinet, on est près de Bastogne, de laquelle le commandant des GI’s assiégés répondra « Nuts ! » (des noix ou, plus trivial, allez vous faire voir) aux Allemands qui lui demandent de se rendre. Le 24 janvier 1945, la Wehrmacht est repoussée au delà de sa ligne de départ. (suite…)

déc 02, 2015

AngelWings2couv

Après les As de 14-18 dans Le Pilote à l’Edelweiss, Yann et Romain Hugault sont revenus à leurs premiers amours, l’aviation pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans le tome 2 de Angel Wings, on rejoint le front de Birmanie en 1944 où le 89th Fighter Squadron se bat contre les Japonais. Pour cet épisode moins connu que celui des fameux Tigres Volants de Chennault ou des Corsairs de « Pappy » Boyington, Yann a ajouté en prime un bel hommage aux pilotes convoyeuses de l’air américaines, les WASP, qui n’auront pas droit après la guerre à la reconnaissance à laquelle leur courage et leur abnégation leur permettaient de prétendre. (suite…)

nov 25, 2015