Steinkis

NenguecouvA la fin du XIXe siècle, le médecin Jules Crevaux explore l’intérieur des terres guyanaises. Il noue une solide amitié avec Apatou son piroguier qui lui raconte l’histoire de son peuple, les Bonis ou Alukus. Ce sont les descendants d’esclaves africains qui se sont évadés des plantations du Suriname néerlandais voisin avant de se réfugier en Guyane, le long des berges du Maroni. A partir du Mendiant de l’Eldorado, récit de voyage écrit par Jules Crevaux, Stéphane Blanco et Samuel Figuière ont construit un récit sur deux époques qui nous permet de mieux comprendre l’Histoire de la France équinoxiale, ancien nom de la Guyane.  Stéphane Blanco a bien voulu nous expliquer son travail sur le scénario de cet album.
(suite…)

juin 28, 2018

PrimoLevicouvContrairement à ce que suggère ce titre, Matteo Mastragostino et Alessandro Ranghiasci ne nous livrent pas une biographie dessinée du plus illustre rescapé italien d’Auschwitz. Cet album jeunesse met sobrement en scène l’intervention imaginaire de Primo Levi dans une école primaire turinoise. Son récit, que renforcent des dessins sans fausse pudeur, entend perpétuer le dialogue intergénérationnel sur l’Holocauste, afin de préparer l’humanité à l’inéluctable disparition des derniers survivants. (suite…)

déc 06, 2017

Steinkis_Canal Mussolini_COVERbis

La première moitié du XXe siècle a été particulièrement mouvementée pour la population italienne, brinquebalée d’un régime à l’autre au rythme de guerres qui semblent toujours l’avoir dépassée. Adaptée du roman Canal Mussolini d’Antonio Pennacchi, cette bande dessinée retrace le parcours d’une famille modeste originaire de Vénétie. Une tribu de paysans qui a vu dans le fascisme une seconde chance. (suite…)

fév 23, 2017

aïvalicouv

« Un traité d’une dizaine de pages a décidé du déracinement de deux millions de personnes ». Par ces mots cinglants, l’auteur et dessinateur Soloup entend rappeler, dans la préface de son roman graphique Aïvali, le drame humain déclenché par le traité de Lausanne de 1923. Sensibilisé à cette « Grande Catastrophe » par ses origines familiales, il retrace en quatre portraits l’exode croisé des Grecs d’Anatolie et des Turcs de Crète, dans une région -déjà !- en recomposition géopolitique. (suite…)

oct 05, 2015