Tuniques-Bleues-V124 millions d’albums, 61 volumes, les Tuniques bleues sont toujours là et les fans suivent avec plaisir les aventures du sergent Cornélius M. Chesterfield et du caporal Blutch engagés dans l’armée de l’Union dans la Guerre de Sécession. Jusqu’au 7 janvier, le musée du cheval à Chantilly rend hommage à Willy Lambil, dessinateur des Tuniques bleues depuis 1972, à l’occasion de la sortie du dernier volume de la série, L’étrange soldat Franklin.

Les Tuniques bleues paraissent pour la première fois en 1968 dans le journal Spirou, Louis Salvérius est au dessin et Raoul Cauvin au scénario. Dès le début, cette série prend un ton humoristique, pacifiste et antimilitariste qui n’a pas varié avec le temps. La Guerre de Sécession (1860-1865), le conflit dans lequel évoluent les deux héros, est encore une guerre où les chevaux sont omniprésents. Le Musée de cheval du Château de Chantilly a décidé de présenter une sélection de 23 planches originales dans lesquelles Lambil a mis en scène le cheval. Les races, les équipements, les charriots, les jeux, la guerre, etc., la commissaire d’exposition a choisi une quinzaine de thèmes qui résonnent avec les objets présentés dans le musée. L’occasion est belle de découvrir les planches originales car si la série est décriée et moquée depuis quelques années (le tout étant à relativiser car le tirage moyen des derniers volume avoisine 100 000 exemplaires), on voit que le dessin de Lambil n’est pas pour rien dans le succès des Tuniques bleues.

Les planches exposées au Musée du Cheval de Chantilly par ordre chronologique de parution :

Pour en savoir plus sur l’exposition :

http://www.domainedechantilly.com/fr/event/les-tuniques-bleues-au-musee-du-cheval/

9782800167893-couv-M800x1600

Les Tuniques bleues T61 L’étrange soldat Franklin. Raoul Cauvin (Scénario). Willy Lambil (Dessin). Vittorio Leonardo (Couleurs). Editions Dupuis. 48 Pages. 10,95 €

Related Articles