pauline02La bande dessinée historique est un objet culturel qui attire l’attention d’un nombre croissant d’historiens. Mardi 13 septembre, trois doctorants en Histoire de l’Université Paris 8 organisent en partenariat avec le Mémorial de la Shoah une journée d’études sur le thème « La bande dessinée historique, un objet d’Histoire ? ». Avec l’ambition de « s’attacher à comprendre d’où viennent les images véhiculées par la bande dessinée, ce qu’elles disent de notre vision de l’Histoire et de notre manière de faire de l’Histoire« .

On peut être historien et prendre la bande dessinée au sérieux. Depuis les premières publications de Pascal Ory dans les années 70, de l’eau a coulé sous les ponts universitaires, et aujourd’hui, il n’est plus incongru de mêler 9e art et recherche historique. Pauline Ducret (par ailleurs membre de l’équipe de Cases d’Histoire), Martino Oppizzi et Thibault Guichard, tous trois doctorants en Histoire, ont décidé de soutenir cette évolution en organisant une journée d’études dans l’enceinte du Mémorial de la Shoah. Au programme, des communications sur la représentation de Che Guevara, du chevalier Bayard, de la Révolution française et de l’Espagne franquiste (à travers Paracuellos de Carlos Giménez) en bande dessinée, et également un focus sur les uchronies, en particulier la collection Jour J, avec une présentation de cette série-concept et un entretien avec Jean-Pierre Pécaud, l’un des scénaristes.

Côté universitaires, Marie-Anne Matard Bonucci (Paris 8), Louis Dubois (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), Irène Le Roy Ladurie (Centre pluridisciplinaire textes et cultures, Université de Bourgogne), Camille Pouzol (Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Ibériques Contemporains, Paris IV), Gwladys Bernard (Paris 8), Jean D’Andlau (Institut de Recherches Historiques du Septentrion, Lille III), Antoine Rivault (Fondation Thiers, Rennes II) et Florian Besson (Centre Roland Mousnier, Paris IV) seront présents. Est prévue également la visite de l’exposition « Femmes en résistance », dont Cases d’Histoire vous a déjà parlé. Une journée copieuse, variée et prometteuse.

« La bande dessinée historique, un objet d’Histoire ? »
Mardi 13 septembre (10h-17h)
Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris
Entrée libre

 

pauline01

Related Articles